logo somatifie

Le plan d’urgence interne : votre point de repère quand tout bascule

Contactez-nous

Pour SomatiFIE, il n’y a qu’une règle d’or en matière d’incendie et d’accidents : mieux vaut prévenir que guérir ! Pourtant, malgré tous vos efforts, il arrive que les choses tournent mal. Sachez que même dans ce cas, une bonne préparation est essentielle. Notre recette ? Rédiger un plan d'urgence interne!

Un quoi ? Il s’agit en réalité d’un plan d’action correctement élaboré visant à réduire au minimum les dommages, tant matériels que physiques. En effet, il n’est pas facile de garder la tête froide (au sens propre comme au sens figuré) lors d’un incendie, d’une explosion ou d’une autre catastrophe. Si chacun connaît parfaitement son rôle à l’avance, le bon déroulement des événements est déjà plus réaliste.

Il faut bien l’avouer : tout cela reste encore très vague. Le contenu exact de votre plan d’urgence est personnalisé et dépend des risques spécifiques à votre entreprise que vous avez découverts lors de l’analyse de risques. Néanmoins, voici quelques précisions et éléments à prendre en compte.

  • Pensez tout d’abord à mettre en place un système d’alarme et de communication. Où peut-on signaler un incendie ou une urgence en interne ? Et qui se charge de prévenir les autres travailleurs et les services de secours?
  • En outre, il convient également de désigner un service interne de lutte contre l’incendie pour les premières interventions. Votre plan inclut les procédures à suivre, les équipements de lutte contre l’incendie ou les dispositifs d’extinction qu’ils utilisent, et les formations qu’ils reçoivent pour effectuer correctement leur mission.
  • Le plan d'évacuation est également un élément très important de votre plan d’urgence. Vous devez non seulement définir les itinéraires d’évacuation et les points de rassemblement, mais aussi veiller à ce qu’ils soient clairement indiqués, connus de tous, pratiqués et testés au moins une fois par an..
  • Enfin, votre plan d’urgence peut également inclure autres dispositifs de sécurité , comme l’endroit où se trouve le matériel de premiers secours et la/les personnes qui administrent les premiers soins, l’endroit où il faut couper le gaz et l’électricité et le responsable de cette opération, la manière d’arrêter les machines, etc.

Vous avez rédigé votre plan d’urgence ? Félicitations ! Mais votre mission ne s’arrête pas là. Si les procédures choisies ne sont pas suffisamment connues ni maîtrisées, votre plan ne sert à rien. Il est donc essentiel de s’assurer que tous les collaborateurs de votre organisation connaissent bien les voies et procédures d’évacuation, et ce que l’on attend d’eux. Les exercices et les briefings jouent un rôle essentiel à cet égard. N’oubliez surtout pas vos nouveaux collaborateurs, vos travailleurs temporaires et vos stagiaires. Car chaque maillon compte, non ?