Comment prévenir l'empoisonnement au CO ?

Contactez-nous

L'intoxication au CO (monoxyde de carbone) est la principale forme d'intoxication mortelle en Belgique et en France. Elle provoque des milliers d'accidents chaque année, dont une centaine sont mortels.

CO signifie monoxyde de carbone. Il s'agit d'un gaz incolore, inodore et insipide, qui peut être libéré lors de la combustion incomplète de combustibles à base de carbone. Ce gaz est particulièrement dangereux car nos sens ne peuvent pas détecter ce gaz toxique.

Quand le CO est-il libéré ?

La combustion normale de combustibles contenant du carbone (comme le bois, le charbon, le gaz naturel, etc.) produit du dioxyde de carbone (CO ).2). Toutefois, lorsque la combustion est incomplète en raison du manque d'oxygène, du monoxyde de carbone (CO) est produit comme sous-produit. Cela fait de presque tous les systèmes de chauffage une source potentielle de CO.

Lorsque vous respirez du CO, ces molécules passent rapidement dans le sang via les poumons. Là, les molécules de CO se lient aux globules rouges. Les globules rouges assurent le transport de l'oxygène dans l'organisme. Par conséquent, si trop de molécules de CO sont liées aux globules rouges, moins d'oxygène peut être transporté dans le corps. Cela peut avoir de lourdes conséquences.

Les symptômes de l'empoisonnement au CO

Les premiers signes d'intoxication au CO sont souvent très banals et passent inaperçus. Il s'agit de symptômes tels que des maux de tête, des nausées et une fatigue inexpliquée. Ces symptômes peuvent aussi être facilement confondus avec une banale grippe.

Le risque d'intoxication au CO est le plus élevé en hiver. En effet, les maisons sont aérées moins fréquemment (et de manière moins approfondie), ce qui signifie qu'une accumulation de gaz CO peut se produire plus rapidement.

Quelques conseils pour prévenir l'empoisonnement au CO

  • Assurer une ventilation suffisante
    Chaque pièce que l'on visite régulièrement doit être régulièrement ventilée. En particulier dans les pièces où, par exemple, un chauffe-eau est installé, des grilles de ventilation spéciales doivent être prévues.
  • Entretien adéquat des appareils de chauffage
    Faites contrôler régulièrement (au moins une fois par an) les cheminées et les systèmes de chauffage par un installateur agréé afin de détecter à temps les défauts.
  • Assurer une installation professionnelle
    Vos appareils de chauffage ne doivent être installés que par un installateur agréé. Ils seront également en mesure de vous donner les instructions correctes pour prévenir les intoxications au CO dans votre maison.
  • En cas de doute, consultez votre médecin traitant
    Si vous présentez des symptômes qui pourraient indiquer une intoxication au CO, vous devez immédiatement consulter un médecin. Une simple analyse de sang leur permettra de déterminer s'il y a effectivement une concentration accrue de CO.
  • Installer un détecteur de CO
    Pour plus de sécurité, il est préférable d'installer un détecteur de CO. L'idéal est de le placer près de la chambre à coucher et pas trop près des appareils susceptibles d'émettre du CO pour éviter les fausses alarmes. Veillez à lire attentivement le manuel d'utilisation du détecteur de CO.